• Miyamoto Musashi

    Go rin no sho / Gorin sho : Miyamoto Musashi

    (paravents qui auraient été fait par ce dernier)

     

     

    1) Paragraphe de ma rencontre avec ce livre (le seul paragraphe que vous avez le droit de pas lire)

    Tout d'abord j'ai pour ma réserve une certaine connaissance historique bien évidement avec de nombreuses lacunes et peu de choses sur le bout des doigts de l'ere d'Edo. Bref, Le japon m'intérésse, alors j'étendais un peu mes connaissances sur d'autres periodes. 

    Un jour vient, où mon grand frère qui pour le coup ne lit que des livres d'histoires, reportages, témoignages de guerre avait sans son sac le traité des 5 roues. Livre que je n'avais jamais lu, si ce n'est en avoir entendu parler. 

    (Alors ma lecture commence à daté et ma mémoire n'est pas affutée) 

    Ce qui est amusant comme anecdote aussi est que ma lecture achevé, par totale coincidance mon copain m'offre un bouquin de règles de la légende des cinq anneaux. (jdr papier inspiré d'un japon/Asie médiéval) amusant puisque ce livre est divisé en 5 parties "5 roues" , "5 anneaux" bon voilà. Ce livre est une source d'inspiration.

     

    Tout d'abord connaissez-vous Miyamoto Musashi ? 

     

    2) Miyamoto Musashi

    Bon comme tout bon guerrier (escrimeur notamment) ils faisaient aussi des peintures, des poèmes et toutes sortes d'arts que pratiquaient les samourai. Bon, mais ce n'est pas juste un bon guerrier ; il est excellent. Il a participé à la battaille de Sekigahara (vers 1600 du coup, au moment ou Tokugawa devient le shogun, et continuant le travail d'unification du japon de ces prédécesseurs (Oda Nobunaga, Toyotomi Hideyoshi ) 
    Bon, et vers la fin de sa vie, il se retire quelques temps et redige "gorin sho". 

     

     

    3) Le contenue sans trop spoilé ? 

     

    De toute façon, je vous ai dit que ma mémoire était faible. La structure de ce livre correspond aux 5 "anneaux" Terre, eau, feu, vent et vide. De la tactique, des postures à la spiritualité. Corps et âme ensemble. Je vous ai dit qu'il est un duelliste, alors en effet on pourrait voir ce livre tourner sur l'escrime. Musashi présente des cas de figures, il projette plusieurs issu de combats, et qu'elle réaction, posture adéquate à avoir. 

    Ces règles énoncés semblent efficace, je vous le rappelle c'est un excellent guerrier et duelliste.  

    (Techniques qui sont très compatible à de grandes batailles également) 

     

     

    Conclusion :

     

    Le traité des 5 roues est le premier livre sur l'art de guerre que je lisais et autant la narration qui nous accompagne comme un mentor. Si vous saviez l'image que j'avais en lisant ce livre. Allez je vous la montre : 

    Musashi avec ses doux mots "vous comprenez bien ? Vous suivez" avec en face des guerriers apprenant à se battre. 

    (Bon expliquer en deux phrases semble un peu baisser cette image, mais une experience formidable émane de ce livre. En plus, si vous avez l'occasion de vous batte à l'épée après une fraiche lecture... ) 

    Manuel d'art de guerre tout de même. Ce genre de livres sont des armes héhé ! 

     

     

     

    Vous avez déjà lu, ou au moins entendu parler de ce livre ci ? 

     Je vous renvois à la rubrique contexte Historique


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :